vendredi 9 novembre 2012

La naturaleza!!


La Péninsule Valdès, nous y voilà enfin après encore plus de 20h de bus et plusieurs heures d'attente au terminal des bus de Rio Gallegos !

Cela se situe toujours en Patagonie, côtière cette fois ci, et c'est donc une vaste péninsule qui s'avance dans l'océan Atlantique. Toute la péninsule et ses eaux côtières forment une réserve naturelle de protection de la faune et de la flore.

La porte d'entrée de la Péninsule Valdès est Puerto Madryn, ville portuaire de 50 000 habitants, où nous avons donc logés.

Le tourisme ici est important car pas mal de voyageurs font une escale ici dans l'espoir d'observer au plus près les animaux stars de la réserve à savoir : les lions et les éléphants de mer, les pingouins de Magellans, les guanacos, les tatus, les dauphins, les baleines franches australes et...les orques !
Autant dire que les agences de tourisme se frottent les mains et pratiquent des prix exorbitants pour la moindre excursion en bateau ou en Jeep.

Nous avons donc loué une voiture à la journée, une Ford K, avec deux françaises Marianne et Aurélie rencontrées dans le bus la veille de notre arrivée. Cette solution s'est révélée économique, laissant de la liberté et fort sympathique.

Tout d'abord, l'après-midi de notre arrivée nous avons bataillé pour trouver une chambre libre (à force on a pris l'habitude de ne plus rien réserver en avance mais il va falloir s'y remettre pour le reste du séjour!) puis nous nous sommes rendus à L'Ecocentro. C'est un musée très didactique sur le milieu marin et ses habitants, très sympa à faire avant de partir découvrir par nous même toutes ces bébêtes !!

Le lendemain, nous voilà donc en route à 9h tous les 4, pour une journée riche en découvertes !
La boucle complète pour visiter la péninsule depuis Puerto Madryn, fait environ 400kms, c'est long car ce ne sont que des pistes non goudronnées où on roule à 60km/h !

1er stop, à la playa del Doradillo où oh magie, un dauphin nage à quelques mètres seulement du rivage pour notre plus grand plaisir. Il fait la star, fait des A/R, se laisse admirer mais ne va quand même pas jusqu'à faire des sauts ! Un autre animal était également présent mais moins vif : une baleine franche australe échouée (et morte) sur la plage dont nous avons fait le tour en nous bouchant le nez car ça commençait à puer sévèrement.

2éme stop au point de vue juste avant le tout petit village de Puerto Piramides : là, on a observer un long moment une colonie de lions de mer (famille des otaries) se dorant la pilule au soleil pour certains, d'autres de battant, d'autres prenant des cours de plongeon, … une tranche de vie de lion de mer quoi ! Mais vite l'autre attraction a été l'observation de baleines, notamment une très près de la côte. Là non plus pas de sauts majestueux hors de l'eau mais on voyait bien leur dos, le jet d'eau qu'elle font en respirant, une fois leur chant (absolument magique!) et on a eu droit à la tant espérée queue qui sort de l'eau et bat ensuite la surface. Incroyable, on a du rester une bonne heure, la bouche entrouverte à juste profiter de ce spectacle que nous offrait la nature.

Après un petit pique-nique, direction Caleta Valdés résidence d'une colonie de pingouins de Magellans. On a pu s'approcher très très près (2-3mètres) et les regarder sortir de l'eau, rentrer dans leur sorte de nids-terriers creusés dans la dune qui surplombe la plage, s'ébrouer, couver leurs œufs, dormir, incroyable !

Enfin nous nous sommes rendus à deux autres points d'observations pour cette fois ci tenter notre chance dans l'observation des éléphants de mer et des orques ! Les éléphants de mer nous ont bien fait rigoler car ils sont absolument énormes (jusqu'à 5 tonnes pour les mâles) et ne s'aident pas de leurs nageoires antérieures pour se déplacer donc il font une sorte de reptation où la graisse fait des vagues, hilarant. De plus avec les jumelles, ont a pu observer leur têtes et leurs comportements de plus près : ils se grattent, se collent les uns aux autres, têtes leur mères, font des tête trop marrantes avec leurs yeux de veaux, bref on a adoré !

Malgré cette journée splendide, il y a tout de même eu une grande déception (surtout pour Emma) : on n'a pas vu d'orques ! On s'est pourtant renseigné, on les a cherché, mais rien la chance n'a pas été avec nous. En effet, un couple d'Allemands rencontrés la veille à l'auberge avaient observer un groupe de 6 individus la veille, donc on s'est dit : Banco, il y en a , ils ne sont pas loin ! Mais les gardes du parc nous avait bien dit qu'il fallait beaucoup de chance. A cette saison, on les voit surtout passer un peu au large mais la saison idéale est en janvier quand des centaines de lions de mer sont sur la plage et que les orques se servent de la vague pour venir les chasser jusque sur le rivage. Ce comportement de chasse, un des plus complexe et spectaculaire du monde animal , a lieu ici sur les plages de cette péninsule, en Patagonie. On reviendra, et on attendra autant de temps que nécessaire mais on les verra ! 
Pour nous consoler, le garde nous a montré des vidéos d'orques sur son portable prise depuis la plage et nous a donné son mail pour nous envoyé des photos des fameux orques.
Une journée bien remplie donc car on a aussi vu des guanacos sur la piste et un tatou, animal préhistorique, une première !

Le jour suivant a rimé avec grasse mat', « farniente » sur la plage de Puerto Madryn, bière à l'apéro, ...avant de prendre un bus (et oui encore!) de 20h pour la capitale argentine, Buenos Aires.

Playa El Doradillo 
Le baleino échoué

Le dauphin

Les lions de mer, le tout noir jouait les troubles fête!

Un petit bisou?


trop beau!!

Baleine franche australe

On aurait bien rammené un petit pingouin de Magellans


Le tatou

Les éléphants de mer

un petit calin!

Un guanacos sur la piste

Santé Xavier!




4 commentaires:

  1. Merci pour toutes ces merveilles. Le chant d'une baleine ça doit être quelque chose de fabuleux !
    J'ai hâte de connaître la suite de vos exploits et voir encore les belles choses de notre planète.
    Bises et à bientôt d'autres nouvelles
    Audrey

    RépondreSupprimer
  2. Encore et encore des merveilles !!! et vous n'avez pas fini !... Profitez et continuer à nous faire partager tous ces moments magiques. Bises.
    Mam

    RépondreSupprimer
  3. Est ce que "Bijou3 vous a fait un petit cri?

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup les photos de la faune du coin, surtout le Guytou sauvage en voie d'extinction!

    RépondreSupprimer

A vos blabla...